Actualités

LA BRI ET LA BANQUE DU CANADA VISENT À CRÉER UN HUB POUR LA BLOCKCHAIN

La bri et la banque du Canada visent à créer un hub ! L’ouverture du Centre d’innovation de Toronto par la Banque des règlements internationaux (BRI) en collaboration avec la Banque du Canada marque un tournant majeur pour l’innovation financière. Les aspirations précédemment évoquées par le régulateur mondial concernant les MNBC et la tokenisation deviennent désormais réalité.

Officialisé le 13 juin, ce centre a pour ambition théorique de propulser les technologies financières, consolidant ainsi le leadership du Canada dans le domaine des cryptomonnaies et des infrastructures financières numériques. Cependant, cette initiative, bien que présentée comme un progrès pour les technologies financières, suscite des interrogations quant à la véritable portée de l’innovation qu’elle entend promouvoir.

Le Centre d’innovation de Toronto mettra l’accent sur six domaines clés identifiés comme prioritaires par la BRI :

  • Monnaies numériques des banques centrales (CBDC).
  • Finance verte.
  • Cybersécurité.
  • Finance ouverte.
  • Innovation réglementaire et de surveillance.
  • Infrastructures de marché financier de nouvelle génération.

Tiff Macklem, gouverneur de la Banque du Canada, souligne clairement :

« Alors que le secteur financier continue de se transformer, nous devons innover dans divers domaines et appliquer des compétences qui ne sont pas traditionnellement associées aux banques centrales. »

De son côté, Agustín Carstens, directeur général de la BRI, a décrit l’ouverture du centre comme :

« Une étape significative dans les efforts de la BRI pour construire le système financier de demain. Il se montre enthousiaste quant à la collaboration avec la Banque du Canada et d’autres banques centrales pour promouvoir un système financier plus moderne, efficace et inclusif. »

MNBC ET TOKENISATION : LES PROJETS CRYPTO DE LA BRI

En janvier 2024, la Banque des Règlements Internationaux (BRI) a dévoilé son programme de travail pour l’année, incluant la seconde phase des tests de confidentialité des Monnaies Numériques de Banque Centrale (MNBC) et le lancement d’un projet de tokenisation basé sur la blockchain.

Ce projet vise à explorer la tokenisation des actifs dans le système financier, en collaboration avec les banques centrales de France, du Japon, de Corée du Sud, du Mexique, de Suisse, du Royaume-Uni et des États-Unis, tout en resserrant la régulation des stablecoins.

Baptisée « Projet Agora », cette initiative cherche à utiliser la technologie blockchain pour créer un grand livre unifié reliant les fonds de gros des banques centrales aux dépôts symbolisés des banques commerciales.

Le rôle croissant du Canada est également notable, car le pays a renforcé ses efforts réglementaires. En effet, le régulateur canadien a récemment sollicité des commentaires sur les exigences de divulgation de l’exposition aux crypto-actifs, soulignant l’importance de la transparence et de la protection des consommateurs dans ce secteur en rapide évolution.

Cependant, et nous arrivons là à la conclusion, en y regardant de plus près, cette innovation apparaît davantage comme une tentative des institutions traditionnelles de s’approprier les avantages des cryptomonnaies sans en adopter les principes fondamentaux. Il semble que ce futur soit méticuleusement contrôlé par ces mêmes institutions qui cherchent à centraliser et surveiller chaque aspect de l’économie numérique, en contradiction avec l’esprit des cryptomonnaies comme le Bitcoin.

Autres articles

Hibis Academy

Rejoignez notre blog pour en savoir plus sur le monde de la technologie blockchain, la cryptomonnaie, le NFT, et l'économie numérique. Nous partageons des actualités, et des revues sur des sujets liées à l'évolution de la cryptosphère

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page