Actualités

LA SEC REFUSE DE BAISSER L’AMENDE DE RIPPLE POUR UNE NOUVELLE FOIS !

La sec refuse de baisser l’amende de ripple ! Malgré les critiques incessantes, le secteur des cryptomonnaies semble devenir une source de revenus considérable pour la SEC aux États-Unis. Cela soulève des questions sur l’engagement inégal du régulateur américain à établir des règles claires pour prévenir les infractions plutôt que de simplement punir. Le dernier exemple en date est l’amende record de 4,47 milliards de dollars infligée à Terraform Labs suite à l’effondrement de l’écosystème Terra. Ripple Labs a également tenté de capitaliser sur cette affaire pour obtenir des concessions sur ses propres obligations réglementaires.

Ripple rejette catégoriquement tout cela

Le secteur des cryptomonnaies est en perpétuelle évolution. Les questions réglementaires qui l’entourent sont finalement abordées par la SEC, avec le retard et la vision limitée habituelle des régulateurs. C’est pourquoi l’affaire impliquant Ripple Labs traîne depuis 2020. Un règlement récent proposé à hauteur de 2 milliards de dollars ne satisfait pas du tout ses dirigeants, qui sont exaspérés.

Pendant ce temps, d’autres cas parviennent à trouver des solutions à l’amiable. Par exemple, la plateforme Binance a réglé ses problèmes réglementaires pour une somme colossale de 4,3 milliards de dollars et a vu son fondateur emblématique, Changpeng Zhao, quitter ses fonctions.

Cependant, Ripple Labs ne fait pas partie de ceux qui trouvent une résolution rapide. Ils combattent vigoureusement, lançant des critiques cinglantes contre Gary Gensler, le patron de la SEC. Malgré tout, ils ont remporté quelques belles victoires au cours de cette lutte acharnée. La SEC semble visiblement fatiguée par leur refus systématique de tout compromis. Dans une lettre datée du 14 juin dernier adressée au juge en charge du dossier, Ripple Labs a formulé une demande de réduction de son amende, arguant que celle infligée à Terraform Labs devrait servir de référence.

La SEC refuse de réduire l’amende infligée à Ripple Labs.

Un développement récent dans l’affaire Ripple qui semble être une conséquence directe du jugement rendu contre Terraform Labs. L’amende record de 4,47 milliards de dollars a clairement suscité de nouvelles critiques de la part des dirigeants de Ripple.

En réponse, Ripple Labs a déposé la semaine dernière un « avis d’autorité supplémentaire » en référence au jugement contre Terraform Labs. Ils ont contesté une amende civile de 420 millions de dollars, la jugeant seulement équivalente à 1,27 % des ventes brutes de 33 milliards de dollars de Terraform Labs. Ce ratio est considérablement inférieur à celui appliqué dans leur propre affaire.

Cependant, la SEC a rejeté la requête de Ripple Labs, argumentant que les deux affaires ne sont pas directement comparables. En effet, en appliquant le même pourcentage que celui proposé à Terraform Labs (estimé à 12 %), l’amende civile de Ripple Labs diminuerait de 876,3 millions de dollars à seulement 102,6 millions de dollars.

Est-ce la conclusion d’un rebondissement éphémère dans l’affaire Ripple Labs, ou le début d’un nouvel épisode interminable ? Quoi qu’il en soit, le projet Ripple continue de progresser en récemment intégrant l’univers des blockchains EVM. Pendant ce temps, le secteur des cryptomonnaies poursuit sa croissance incessante.

Autres articles

 

Hibis Academy

Rejoignez notre blog pour en savoir plus sur le monde de la technologie blockchain, la cryptomonnaie, le NFT, et l'économie numérique. Nous partageons des actualités, et des revues sur des sujets liées à l'évolution de la cryptosphère

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page